Vous avez dit CPGE ?

Derrière l'acronyme CPGE se cachent les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles. Consultez les rubriques suivantes pour les découvrir et apprendre à mieux les connaître.

  • Que sont les prépas ?
  • Le suivi pédagogique est au cœur de ce système
  • Les Prépas sont une filière peu onéreuse
  • Le pilotage des prépas est national
  • Le taux de réussite est proche de 100 %
  • Osez la prépa, elle est faite pour vous !

Il s’agit d’une formation d’excellence de l’enseignement supérieur, présente au sein des lycées. Elle s’appuie sur un panel de matières assez large, et permet ainsi à chacun de se structurer intellectuellement, de développer ses qualités humaines, d’acquérir des bases scientifiques et culturelles essentielles.

Les atouts pédagogiques sont nombreux :

Les effectifs sont limités (un groupe classe de taille raisonnable), avec des travaux en petits groupes.
L’évaluation est continue : devoirs surveillés, devoirs en temps libre, interrogations orales personnalisées (« colles »).
Les professeurs, enseignant spécifiquement dans ces classes, sont motivés, disponibles, et sauront vous encadrer.

Les études en prépa sont financièrement très abordables. Le coût est comparable à celui du secondaire, et le réseau des CPGE couvre l’ensemble du territoire.

NouveautéDepuis la rentrée 2015 et du fait d’une modification de la loi, les étudiants de classes préparatoires sont également tenus de s’inscrire dans un établissement de l’enseignement supérieur ayant signé une convention de partenariat avec leur lycée. Cela signifie que vous devrez également vous acquitter (sauf boursiers) de frais de scolarité d’un montant de 184 € (tarif pour l’année 2016-2017) par an dans ce cadre auprès de l’URCA. En contrepartie, vous aurez accès aux ressources universitaires ainsi qu’au service de médecine préventive.

La gestion nationale des Prépas est un gage de qualité et d’équité :

Les programmes sont les mêmes dans toute la France.
Les concours d’entrée aux Grandes Écoles sont nationaux et anonymes.
Les professeurs agrégés qui enseignent en prépa sont nommés par une commission nationale.

Le taux de réussite est proche de 100 % : 92 % de ceux qui passent 2 ou 3 ans en prépa entrent dans une Grande École. Quasiment tous les étudiants entrant en CPGE obtiendront un diplôme de niveau master (bac+5).

Si vous préférez un suivi et un encadrement personnalisés plutôt que d’avoir à vous motiver tout seul pour travailler...
Si vous êtes prêts à travailler avec régularité pour assurer votre avenir...
Si vous avez un goût prononcé pour certaines matières que vous avez envie d’approfondir...
Si vous préférez temporiser deux ans avant de choisir une Grande École...
Si au contraire c’est une école très particulière qui vous intéresse (Centrale Lyon, Arts & Métiers, Edhec, etc.)...


Oublier les idées reçues...

Voici une liste d'affirmations qu'on peut souvent entendre au sujet des prépas. A vous de découvrir de quoi il retourne vraiment à travers les réponses que nous apportons.

  • La prépa, c'est l'enfer de la sélection ?

    +

    FAUX Plus que vos résultats en terminale, c’est votre capacité de travail et votre sérieux qui seront appréciés via les commentaires laissés par vos enseignants de Terminale. Les élèves aptes à s’inscrire dans un cadre de travail sérieux et régulier ont évidemment toute leur place en prépa.

  • Impossible de réussir en Prépa sans mention « Bien » ou « Très bien » au Bac ?

    +

    FAUX Il est parfaitement possible de réussir en prépa même si l'on n’obtient par ailleurs pas la mention « Très bien » ou « Bien » au Baccalauréat. En outre, un dossier plutôt solide mais avec une faiblesse dans une matière ne sera pas rejété de façon systématique mais étudié en détail afin de savoir si cette faiblesse peut être compensée par ailleurs. Evidemment, des dossiers clairement insuffisants sur le plan des résultats et/ou du comportement ne seront pas acceptés afin de garantir aux élèves retenus des conditions d’enseignement et de travail optimales. Par exemple, à l’entrée en CPGE scientifique, parmi les élèves ayant fait au moins une demande, 73 % ont reçu une réponse favorable après examen de leur dossier.

  • Certains étudiants n’auront pas de place en Grande Ecole après 2 ans de Prépa ?

    +

    FAUX La multiplication des Grandes Écoles depuis 20 ans (plus de 200 !) a permis leur accès à un public bien plus large. Ainsi, entre des écoles très réputées et d’autres moins sélectives, il sera toujours possible pour chaque étudiant de prépa de trouver une école adaptée à son niveau et à ses projets professionnels. De plus, si certains étudiants « cubent », c’est par choix personnel afin d’essayer d’intégrer en redoublant une école plus réputée. Pour information, à la sortie des CPGE, les Grandes Écoles offrent plus de places aux élèves de prépa qu’elles n’en accueillent : 14 759 étudiants de prépas scientifiques et technologiques admis en école d’ingénieurs pour 16 793 places offertes (chiffres 2011), 7 195 étudiants de prépas économiques et commerciales admis en école de management pour 8 205 places offertes (chiffres 2012).

  • La Prépa ne mène qu’au métier d’ingénieur ou de cadre commercial ?

    +

    FAUX Une majorité d’écoles forment en effet à ces métiers d’ingénieur ou de cadre commercial, mais :
    les Grandes Écoles permettent une poursuite d’études en doctorat, et ouvrent donc une voie naturelle pour faire de la recherche.
    les CPGE préparent aussi aux concours de pilote de ligne, contrôleur aérien et officier (Terre, Air et Marine).
    les deux années de CPGE donnent un accès privilégié aux magistères, formation d’excellence pour l’enseignement et la recherche, et plus généralement aux licences scientifiques, technologiques ou économiques.


Quels sont les débouchés ?

Les chiffres présentés dans les 9 graphiques ci-dessous sont basés sur l’enquête annuelle de la Conférence des Grandes Ecoles concernant l’insertion professionnelle de leurs diplômés 2016 en 2015. (Veuillez cliquer sur les flèches pour passer à l'affichage du graphique suivant ou précédent.)



Présentation vidéo au forum Avenir Etudiant de Troyes

Vous trouverez ci-dessous 5 vidéos enregistrées par l'ONISEP lors d'une conférence de présentation des prépas troyennes donnée à l'occasion du Forum Avenir Etudiant 2013 à Troyes. Vous y entendrez 2 professeurs de CPGE ainsi qu'une étudiante de MPSI prendre la parole pour donner des explications de vive voix concernant les CPGE en général et les prépas troyennes en particulier.

  • Une prépa : pour quoi faire ?

    +
  • Une prépa : c'est quoi ?

    +
  • Une prépa : c'est pour qui ?

    +
  • Quels sont les avantages d'une prépa ?

    +
  • Une classe prépa près de chez moi

    +

Procédure d'inscription internet APB

Vous trouverez ci-dessous tout ce qu'il vous faut savoir sur les modalités d'inscription sur le portail www.admission-postbac.fr, également appelé APB par la communauté éducative.

  • Dépôt des candidatures
  • Validation et hiérarchisation des vœux
  • Consultation des propositions d'admission et réponse
  • Inscription dans l'établissement
  • En résumé : les grandes étapes du calendrier APB 2017

Du 20 janvier au 20 mars 2017, vous devez vous enregistrer sur le portail internet et constituer un dossier électronique dans lequel vous ferez un maximum 12 vœux pour une même formation. Vous préciserez alors que vous souhaitez postuler pour une CPGE en indiquant la filière, le nom de l’établissement et si vous souhaitez ou non une place en internat.

Durant toute la période du 20 janvier au 20 mars, vous avez accès à votre dossier et pouvez modifier, ajouter, ou annuler des vœux. Vous avez ensuite jusqu’au 2 avril 2017 pour les valider sur le portail puis jusqu’au 31 mai 2015 pour les hiérarchiser. Si vous désirez intégrer une CPGE de l’un de nos trois lycées, il suffit de placer votre candidature en premier vœu. Mais tous les vœux sont bien sûr étudiés, quel que soit leur rang.

InternatSi vous faites un vœu avec internat, faites aussi toujours un 2e vœu sans internat car il serait dommage que votre candidature soit refusée uniquement à cause d’une capacité d’hébergement insuffisante en internat.

À partir du 8 juin 2017 à 14h commencent les 3 phases successives de propositions d’affectation qui sont séparées chacune de 10 jours environ. À chaque proposition, vous devez répondre impérativement sous 3 jours par une des 4 réponses suivantes :

« OUI » = vous acceptez définitivement la proposition d’admission.
« OUI, MAIS » = vous acceptez la proposition d’admission, mais vous attendez la phase suivante au cas où vous recevriez une proposition mieux classée.
« NON, MAIS » = vous refusez la proposition d’admission, mais vous attendez la phase suivante au cas où vous recevriez une proposition mieux classée.
« NON » = vous renoncez aux CPGE.

Dès que vous aurez accepté définitivement la proposition d’admission dans un de nos trois lycées, vous pourrez vous inscrire administrativement auprès de l’établissement concerné.

La procédure 2017 se déroulera selon le calendrier suivant :

Du 20 janvier au 20 mars 2017 = constitution du dossier de candidature électronique
Jusqu’au 2 avril 2017 = validation des vœux
Jusqu’au 31 mai 2017 = classement des vœux
Du 8 juin 2017 à 14h au 13 juin à 14h = réponse à la première phase d’admission
Du 25 juin 2017 à 14h au 30 juin à 14h = réponse à la deuxième phase d’admission
Du 14 juillet 2017 à 14h au 19 juillet à 14h = réponse à la troisième phase d’admission
Du 26 juin au 15 septembre 2017 = dossier encore possible via la procédure complémentaire